Fini les couguars, place aux pumas

Les hommes puma : découverte

Les femmes couguars, on en entend parler depuis déjà quelques années, depuis Demi Moore et son jeune amant Ashton.  Ce dont on entend moins parler, c’est les hommes puma, l’équivalent du couguars masculins.  Alors vous me direz, « oui mais les vieux avec des petites midinettes, c’est pas nouveau » (avec, bien entendu, tout l’arrogance et le dédain qui va avec les termes choisis).  Et c’est pour ça que le phénomène des femmes couguars a tellement intéressé les médias : enfin la femme jouait dans la même cours que l’homme, enfin la femme s’affranchissait de ce jeunisme que la société lui impose à coup d’anti-rides et d’injections de botox en assumant son âge et en affichant son goût pour l’homme jeune; l’homme n’est désormais plus exempt du culte de la jeunesse (George Clooney étant l’exception qui confirme la règle).

Après s’être tant penché sur la tendance couguars, la société semble désormais prête à porter un nouveau regard à ceux qu’elle dénomme désormais les hommes puma.  La tendance est nouvelle, une recherche Google ne nous amène que quelques articles.  Je pense que la société est prête à s’éloigner du cliché : homme d’affaire 40+ / secrétaire 25, avec une relation purement sexuelle, ou du vieillard de 80 ans et sa jeune épouse de 20 ans, croqueuse de diamants, et à ré-évaluer sa vision de l’homme puma.  Il y a notre Johnny national qui a 31 ans d’écart avec Laéticia. Egalement Raymond Domenech et Estelle Denis qui a 24 ans de moins, Jean Pierre Pernaut et Nathalie Marquay, 17 ans les sépare. (Voir Homme Puma)

Alors pourquoi je m’y intéresse, me demanderez-vous ? Et bien, j’ai rencontré un homme 🙂 un homme plus âgé, vous l’aurez deviné.

Suis-je une midinette ?  Suis-je en plein complexe d’Oeudipe ? Comme dirait Serge,

J’entends déjà les commentaires
« Elle est jolie, comment peut-il encore lui plaire
Elle au printemps, lui en hiver »

Moi qui ai plutôt des tendances « couguar » à sortir avec des mini-mec d’à peine 20 ans, me retrouvée dans les bras d’un homme de 11 ans mon aîné, on frôle le choc. Et pourtant, je lui trouve pleins de qualité. Alors ses qualités lui sont-elles personnelles ou bien pouvons-nous les généraliser aux hommes d’âge mur ? Je ne sais.  J’attends vos retours d’expérience.

En ce qui me concerne, je le trouve très sensible et ouvert à la communication.  N’est-ce pas ce que nous cherchons toutes ?  Après ces post-ados incapables de dire où ils ont mal, de mettre des mots sur des émotions, sur des sensations, sur des ressentis, ou qui n’osent pas, c’est une grande bouffée d’air frais.  Les discussions s’enchaînent et surtout, varient en passant par tous les sujets possibles sans inquiétudes, sans coupures, sans gênes, entre-mêlé de regards tendres et d’éclats de rire.  J’aime ce recul sur la vie, ce regard différent.  On se retrouve face à un homme qui sait où il va, qui sait ce qu’il veut, ce qu’il ne veut pas, qui s’affranchit des codes des relations et du regard sociétal et qui communique ses envies.  On se retrouve aussi face à face avec quelqu’un que la vie a éduqué : il sait qu’il faut travailler pour tout et que rien ne vient sans effort.  J’y viens parce que vous mourrez d’envie d’avoir la réponse, c’est LA question qui vous trotte en tête depuis le début du billet : et le sexe, c’est comment ?  Ca change des jeunots qui découvrent.  Ca change de cette génération élevée aux films hollywoodiens.  Ca change de ces mecs qui pensent que tout leur tombera dans le bec tout cuit et pré-mâché, habitué aux pornos amateurs.  Ca change de ces hommes qui pensent qu’il n’y a pas d’efforts à faire, qu’une relation « est » et non pas « devient ».

Cette rencontre a dérangé ma vision du monde, ma vision de l’homme, ma vision des rencontres, ma vision des relations.  Adepte des rencontres en ligne type Adopte Un Mec, je discrimine les hommes plus âgés.  C’est lamentable, mais après tout, il faut bien définir ses critères, sinon on accepterait tous les charmes et on en finirait pas ! (bon ok excuse à moitié pourrie).

Je les voyais déjà, ces hommes de 30+, au corps mou et délabré, expert en tout et arrogant, à vouloir nous apprendre la vie, à nous, les p’tits djeuns, casanier et pantouflard, coincé dans une routine métro-boulot-dodo, à chercher la femme qui portera leurs enfants, pour vite se caser, pour faire bien.

Quelle fût ma surprise !  Un corps d’éphèbe 🙂 je vous l’accorde loin de mes habituels grands gringalets, mais plus qu’agréable.  Un esprit festif modéré et unique : par modéré, j’entends « saisonnier », ca peut être grosse bringue jusqu’à l’aube un soir, et soirée resto-bougie et tutti cuanti le lendemain; par unique, j’entends « adapté » : une grande capacité d’adaptation, soirée à la cool = esprit à la cool, soirée boite = esprit boite etc… Et SURTOUT un feeling rassurant : je me sens safe, je me sens unique, je me sens désirée.

Aventurez-vous 🙂 vous m’en direz des nouvelles !

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :