RoadRage : les gens garés à l’entrée des parkings

Nan mais entre-nous, quelle idée, mais quelle idée de se garer où ? à l’entrée d’un parking !  Qui peut décemment dire qu’il a un cerveau et se garer devant l’entrée d’un parking ? OUI, je parle bien d’un vrai parking, là où ya la barrière d’entrée.

Il y a dû y avoir une série où ils étaient en rupture de stock de cerveau, et ils se sont dit : ‘rohhhh c’est pas grave, envoyez-les vides ceux-là »

Dieu, Allah, Boudha, Maitre Yoda, faites un effort ! C’est nous qui nous les coltinons après !

Vous l’aurez compris, je vais souvent à l’aéroport de Marignane, et quand je dis souvent, je veux dire 10 fois par semaine.  Je ne peux pas vous dire le nombre de fois où je ne peux pas rentrer dans le parking parce qu’un attardé a eu la bonne idée de se garer devant, tout warning allumés.

C’est accablant …

Accablant cette idiotie ambiante.  Accablant ce manque de respect d’autrui. Accablant ces petites incivilités.

Aujourd’hui, c’était la connasse de trop (oui, je me lâche !) : garée avec ses trois copines blondes dans sa punto délabrée à l’entrée du parking, l’air de rien.  Je me colle d’abord à son derrière (<= je dis pas tout le temps des gros mots, hein) mais comme il me montait la roadrage, je décide de me mettre à son niveau et j’ouvre le fenêtre passager.  De mon plus beau sourire, je lui lance « vous avez vu que vous étiez garé à l’entrée du parking ».  Ce à quoi avec son air d’idiote, elle me réponds « oui, je sais ».

Vraiment ???

Je rajoute alors « avez-vous vu qu’il y a un dépose-minute ici à gauche et là à votre droite ».  Affirmation que j’accompagne, comme il se doit car nous sommes à l’aéroport, d’un geste de main  d’hôtesse de l’air à droite puis à gauche comme pour signaler les sorties de secours dans les avions.

Elle me répond, vous l’aurez deviné : « oui, je sais ».

Ah ?

Je ne me démonte pas et je relance : « saviez-vous que les 40 premières minutes sont gratuites au parking ? » pas 5 min, pas 10, mais bien les 40 premières minutes ! Largement le temps d’aller chercher quelqu’un au terminal.

Et là, comme à l’accoutumé, on me répond « oui, je sais ».

Je n’avais plus de choix, je lui ai alors hurlé : « donc vous êtes une conne avec zéro de QI, doublé d’une connasse qui prend plaisir à faire chier le monde.  Rendez service à l’humanité, suicidez-vous ! » <= oui c’est un peu fort, mais les cons, ils faut les supprimer.  C’est une gangrène qui nous use de l’intérieur.  Comme le dit si bien un de mes amis : Mort aux cons !

Nan mais j’espère ne pas trop en demander : je leur demande juste d’avoir du bons sens et si possible une petite pensée pour les autres.

On ne peut pas décemment dire que l’aéroport Marseille-Provence manque d’alternatives.  Il met tout à disposition pour que l’on puisse venir chercher les voyageurs sans payer.  Ceux qui payent sont principalement ceux qui voyagent et laissent leurs voitures au parking.

Un dépose-minute au Hall 1, deux déposes-minutes au Hall 4, 40 minutes gratuites au parking : que demande le peuple ?

Publicités
Tagué , , , , , , , , ,

Une réflexion sur “RoadRage : les gens garés à l’entrée des parkings

  1. […] et d’utilité public de venir le crier haut et fort, car comme le relate l’expérience RoadRage : les gens garés à l’entrée des parkings, les gens ne prennent même pas deux secondes pour lire la liste des prix affichés à […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :