Les passages piétons, ces tueurs en série

Les passages piétons …

Déjà, il faut surement préciser que n’habitant pas en centre-ville, je suis plus souvent motorisée qu’à pied.  N’empêche, les passages piétons sont des pièges !

Ces passages protégés protègent en effet bien les piétons (enfin dans la plupart des cas) mais au détriment de tous les autres véhicules !

Je vous vois déjà sauter devant vos écrans alors je m’explique.  Dans l’ordre :

1 ) les piétons sont des dangers pour les automobilistes

Alors pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils marchent à 5km/h alors qu’une voiture en ville (normalement) se déplace à 50km/h soit pour les math-sup/math-spé, 10 fois plus vite.  Pour vous mettre dans le contexte, imaginez une voiture qui roulerait à 10km/h sur l’autoroute avec les autres véhicules qui déboulent à 100 km/h.  Vous imaginez bien le choc ?   Le problème n’est jamais un problème de vitesse, mais bien un problème de différentiel.   Si tout le monde circule plus ou moins à la même vitesse, la circulation est fluide.  Quand  les différences de vitesse sont trop importantes, l’un est surpris, l’autre ne peut pas réagir etc…

S’arrêter peut être un risque : un piéton qui surgit, un arrêt brutal, et paf : percuter à l’arrière !  C’est d’un classique …

 

2) les passages piétons à la sortie des ronds-points

Alors ceux-là, ce sont les pires.  Danger pour les automobilistes et pour les deux-roues !

Pour les automobilistes, vous voyez la scène : dans l’anneau du rond-point, un oeil à droite pour vérifier qu’on ne va pas vous couper la priorité, un oeil dans le rétro pour pouvoir se rabattre, et là, quand vous tournez la tête pour sortir du rond-point, la voiture devant vous est arrêtée !  Surprise ! Elle laisse, comme elle doit le faire, passer un piéton.  Si vous avez de bons réflexes, vous avez freiné à temps.  Qu’en est-il de la voiture derrière vous ?  Qu’en est-il de la voiture qui comptait s’insérer et qui vous imaginant déjà loin, regardait à gauche pour voir si elle pouvait s’insérer ?

Un grand classique lui aussi …

Pour les deux-roues, je dois avouer que cette fois, ce n’est pas de la faute des piétons.  Ce sont les bandes.  Si vous même, vous faites de la moto, vous savez que sur route humide, les bandes blanches sont glissantes.  Je vous laisse imaginer la blague quand vous sortez penché du rond-point.  C’est le tas assuré !  Alors il faut bien viser entre les bandes.

 

Alors je ne peux pas décemment demander à ce que les piétons ne puissent plus se traverser les rues (je ne suis pas aussi extrémistes), mais au moins, qu’on mette les passages piétons un peu à l’écart des rond-points !

 

Cela dit, il existe des solutions.  En Chine, à Shanghai et à Pékin notamment, quand on doit traverser 5 voies, ils construisent soit un passage souterrain (ce qui n’est pas un problème en Asie vu le peu de délinquance, mais ca tournerait vite au coupe-gorge en France) soit des ponts au-dessus des voies.  Et comme ils ne font pas les choses à moitié, il y a des escalators pour monter sur le pont !

 

Publicités
Tagué , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :