Quand le professionnalisme se perd

Quand le professionnalisme fout le camp

Faire preuve de professionnalisme, à croire qu’on devrait mentionner ça dans les offres d’emploi ! A en croire le dico de l’internaute.com, Professionnalisme : qualité d’une personne qui agit avec une attitude de professionnel avec une grande compétence.

Bon, comme ça, on est tous d’accord sur ce que ca veut dire.  Alors, c’est juste moi ou bien la France se médiocrise de l’intérieur ?

Alors pour la petite histoire qui est en fait la goutte d’eau qui m’amène à écrire cet article, parce que Dieu sait que c’est pas la première fois.  Hier, je vais à Etam (oui, je cite !), j’en rajoute et je dirai, à Etam La Ciotat ! Il y avait deux vendeuses.  Une plus ou moins dédiée au rangement des vêtements, l’autre à la caisse.  J’arrive à la caisse pour un échange, et les deux étaient en train de discuter, tranquilles, alors qu’en même temps, la vendeuse encaisse une cliente juste devant elle.  Non, ca ne les perturbe pas, elles continuent à jacasser.  Et l’une dit « plus que 3h et après on a fini », dans le genre pressée de quitter le magasin.  J’ai envie de dire « si on t’embête (<- que je suis polie eheh), dis le nous, on s’en va maintenant et tu fermes plus tôt ! ».  C’est de loin le pire qu’on puisse dire devant des clients, assumer complètement que c’est un boulot qui te gonfle et que tu n’as qu’une envie c’est partir.  C’est scandaleux !

Donc je poursuis ma vie, et je pars à la recherche de nouveaux vêtements pour procéder à l’échange.  Je me dirige vers la cabine d’essayage, et la « caissière » s’approche de la « rangeuse » et dit « plus que 200€ et on pourrait fermer, on a fait le même CA qu’hier ».  Outre le fait qu’elle n’aurait pas idée de faire MIEUX qu’hier en terme de CA, ca lui semble normal 1) de parler des chiffres de l’entreprise à haute voix devant les clients, 2) de re-mentionner qu’elle n’a qu’une envie : partir !

Ca m’exaspère ce genre d’attitude.  Et dire qu’avec  la conjoncture actuelle, elle devrait plutôt s’estimer heureuse d’avoir un emploi, voire essayer de faire preuve d’une conscience professionnelle sans défaut pour mettre toutes les chances de son côté, sait-on jamais que sous peu l’entreprise souhaite se séparer d’une des deux vendeuses.

Quand Sarkozy parlait du mérite et de la valeur du travail, on comprend mieux pourquoi … désespérant …

 

Bien qu’il aurait quand même été déplacé d’avoir une conversation devant les clients, j’aurai bien plus apprécié les remarques suivantes :

« wow, tu sais quelle heure il est ? Déjà 16h, plus que 3h ! Que ça passe vite ! »

et « Plus que de 200€ et on fait le CA d’hier, et il reste encore 3h pour exploser les scores, woot woot ! »

 

 

En même temps, où est le manager ?

 

Publicités
Tagué , , , , , , , , , ,

Une réflexion sur “Quand le professionnalisme se perd

  1. Lion dit :

    Tout à fait d’accord avec l’article…. du moins avec la personne qui l’a écrit…. eh eh

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :